Blog, Extrême droite, Foutage de gueule, Géopolitique

Pacte mondial pour des migrations sûres, ordonnées et régulières

Les ami.e.s, au vu des informations qui circulent dans tous les sens sur le sujet, il faut que je vous parle du 10 décembre.

La suite, c’est par là

Résumons : Le 10 décembre, Macron et 190 pays signent le « Pacte mondial pour des migrations sûres, ordonnées et régulières », texte de l’ONU.
Depuis ce weekend, c’est l’affolement sur les réseaux sociaux : la droite extrême et l’extrême droite font bloc. Les sites confusionnistes inondent de publications pleines d’approximations et de fausses analyses, relayées par des utilisateurs qui n’iront ni lire le texte pour découvrir que ces « informations » disent l’inverse de ce qu’il est écrit ni chercher à comprendre pourquoi une telle polémique surgit juste maintenant.

Pourquoi maintenant ?

Le travail sur ce texte ne date pas d’hier ! Le pacte mondial a été validé le 30 juillet 2018 et découle de la « Déclaration de New York pour les réfugiés et les migrants », du 19 septembre 2016. Alors pourquoi Marine s’excite aujourd’hui ?

Eléments de réponse :

1 – Les Gilets Jaunes commencent à s’organiser, plusieurs groupes rejettent les sous-marins du RN et ses copains. Surtout, on commence à parler de démocratie locale et d’assemblées populaires. Historiquement, ces mouvements spontanés sont d’habitude assez vite guidés et maîtrisés par des syndicats. Mais voilà, il y a un problème : les Gilets Jaunes rejettent toute forme de récupération. Plan B : c’est à l’extrême droite de remettre tout ce beau monde dans le droit chemin ! Le capitalisme s’est toujours bien entendu avec cette politique et le fascisme en général ! Pire, quand l’exploitation sociale ne reste plus possible dans le cadre dit « démocratique », le fascisme est la roue de secours du capitalisme. Marine est ainsi farouchement contre la hausse du SMIC.

2 – Depuis la présidentielle et la claque du débat de l’entre-deux tours, le RN a perdu sa crédibilité. Marine, soit disant puissante en débat, s’est ramassée et a été critiquée au sein même de son parti. On a bien essayé de changer de nom mais bof, entre ça et les affaires de sous au parlement européen, les amendes à payer et le rejet de ses recours juridiques, le RN est bien mal en point. Quoi de mieux qu’une bonne vieille polémique sur l’immigration, thème du fond de commerce de ces politiques, pour tenter de relancer la machine et permettre à la famille Le Pen de continuer à vivre sur les deniers publics ? Sinon, c’est banqueroute assurée ! C’est qu’ils ont un rythme de vie à tenir !

3 – Le texte dit qu’il incombe aux gouvernements, organisations mondiales et acteurs de la société civile de mettre à disposition des informations objectives, claires et fondées sur des données factuelles au sujet de la migration. D’où l’opposition farouche des extrêmes droites du monde : c’est un coup à casser tous leurs discours ! Plus moyen de raconter n’importe quoi : les chiffres seront vérifiés et validés !

Car je le répète : le texte ne date pas d’hier ! Donc soit c’est sorti du chapeau maintenant pour récupérer les Gilets Jaunes et/ou relancer le parti qui se flétrit, soit c’est vraiment des branquignoles : si c’est aussi important qu’ils le disent, ils ont fait quoi pendant 2 ans ? Ils dormaient ?

C’est quoi ce texte ?

Ce pacte mondial est un non-sens politique, et n’a aucune contrainte juridique ni même diplomatique. En bref, c’est du flan pour se passer la brosse à reluire « et en même temps » du pain béni pour tous les partis d’extrême droite du monde.

De qui parle-t-on ? Un soit disant dossier (par VPF ?) circule, qui vise à expliquer ce que contient le texte – comme si personne ne pouvait lire 41 pages.

Je n’en ferais pas l’analyse complète. Mais juste pour vous montrer la mauvaise foi de Riposte Laïque, du RN et de Mr Monot, député DLF au parlement européen qui a posté une vidéo sur le sujet, je vous présenterai quelques points mensongers.

Le dossier de VPF débute par «  Ce pacte concerne les migrations autres que celles ressortant du droit « des réfugiés » tel que la Convention de Genève et autres textes internationaux l’établissent. »
Ca commence bien ! C’est juste l’inverse. Le Haut-Commissariat aux Réfugiés, l’organe de l’ONU qui a chapoté le pacte, réclame une protection internationale pour les réfugiés. L’objectif est d’augmenter les ressources financières au profit des pays d’accueil ainsi que les capacités de réinstallation (autrement dit, de retour !). Et attention, Marine veut faire croire que c’est nous les pays d’accueils visés, mais juste, ben non.
Par exemple, au Maroc le déficit de financement s’élève à plus de 77 millions de DH et les premiers pays concernés (ceux qui accueillent le plus de réfugiés) sont : La Turquie, l’Ouganda, le Pakistan, le Liban et l’Iran ! C’est pour les aider eux, histoire que les réfugiés ne viennent pas en Europe.

Ensuite qui est migrant et qui est réfugié? Le premier, c’est l’immigration « économique », essentiellement illégale si elle se produit à l’extérieur du pays car beaucoup reste dans le pays. Alors que le réfugié est celui qui craint pour sa vie, du fait de sa race, religion, nationalité, son appartenance à un groupe social ou pour ses opinions politiques. Certains peuvent prétendre à la demande d’asile.

Et du coup, pour les migrant illégaux, l’objectif n°21 est on ne peut plus clair :

« Coopérer en vue de faciliter le retour et la réadmission des migrants en toute sécurité et dignité, ainsi que leur réintégration durable ».

La soit disant perte de souveraineté :

LE gros fake du jour. Ont-ils seulement lu le papier ?
Au chapitre « Ambitions communes », paragraphe c, on lit :

Souveraineté nationale.
Le Pacte mondial réaffirme le droit souverain des États de définir leurs politiques migratoires nationales et leur droit de gérer les migrations […] les États peuvent, dans les limites de leur juridiction souveraine, opérer la distinction entre migrations régulières et irrégulières […]

C’est pas clair là ?

Accessoirement, si l’ONU avait un quelconque pouvoir sur les états, cela se saurait… Combien de résolutions sans suite ? Que ce soit la Grande Bretagne avec Assange, Israël avec la colonisation ou Les USA avec l’embargo de Cuba.
L’ONU n’a aucun pouvoir sans l’accord des membres permanents, dont la Russie et les USA font partie et même avec leur accord, n’a aucun moyen de faire respecter quoique ce soit.

L’enfumage à tous les étages

D’un côté, l’extrême droite hurle que les immigrés doivent apprendre le français, respecter les règles de vie commune, s’intégrer et ne pas faire de vagues pour être acceptés. C’est justement ce que propose ce texte avec entre autre des « des conseils juridiques sur leurs droits et obligations, notamment sur le respect des lois nationales et locales ».

D’un coté, elle hurle que les frontières sont poreuses. Et justement le pacte, objectif n°9, dit

« Renforcer l’action transnationale face au trafic de migrants »

et objectif n°11

« Gérer les frontières de manière intégrée, sûre et coordonnée »

En gros: on ferme et on décide qui rentre. C’est l’immigration version anglo-saxonne.

Régulière ? Alors là, c’est le pompon ! Nous aurions un flot continu incontrôlé d’envahisseurs grâce à ce texte ? Marine a dû avoir son diplôme de droit dans un Kinder ! Régulière, en juridique, ça veut dire EN REGLE. Donc ceux qui ne le sont pas devront l’être s’ils veulent bouger !

Et ça continue ainsi tout au long du discours, détricotant tout. Pour finalement, histoire de parer aux critiques, « Ces diverses analyses ne sont pas que des hypothèses et ont conduit des politiques soucieux des droits de leur peuple à refuser le signer le pacte. » Justement ! Ce ne sont QUE des hypothèses, bien mal argumentées et démontables par une pauvre recherche google.

Quels pays refusent ou comptent refuser de signer?

Il y a trois sortes : ceux qui ont DEJA une politique contraignante, avec généralement une immigration choisie, des mesures obligatoires comme des cours de langue etc. C’est par exemple l’Australie ou les USA.
Il y a ceux qui ont des gouvernances extrême droite et qui dans tous les cas ne visent qu’à fermer hermétiquement les frontières.
Et enfin, ceux qui mélangent plus ou moins les deux premières catégories, avec de forts sentiments nationalistes, comme en Suisse avec l’UDC.
Sans compter les déclarations plutôt à visée électorales à l’approche d’élections nationales.

 

Alors oui, il y ALERTE, ALERTE ! L’extrême droite française tente de vous récupérer de la manière la plus immonde qu’il soit. Et c’est tout !

Le pacte ne vise que deux choses :
– gérer ensemble les problématiques migratoires, en coordonnant la lutte contre l’immigration illégale et les trafics, et en contrôlant mieux les frontières. Ils ne sont pas d’accords au RN ?
– clarifier les situations pour éviter tout et n’importe quoi en donnant des objectifs visant à bien faire comprendre aux immigrés qu’ils n’arrivent pas en terrain conquis et vont devoir se mettre à bosser pour permettre, je cite, une « pleine intégration et de la cohésion sociale ».

Bref, une sorte de COP21 de l’immigration. Du vent et de belles déclarations sur certains sujets mais dont les états s’en cogneront s’ils le souhaitent.

Ce qui explique d’ailleurs un dernier paradoxe : le texte devrait être décrié plutôt par les « gauchistes qui souhaitent que les frontières soient abolies » et…. bien rien. Nada ! Ils savent peut être que ce texte n’est que du vent et que les états en feront bien ce qu’ils veulent !

 

La suite, c’est par là

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.